NOUVEAU ! Enseignement de spécialité : Arts Plastiques

Descriptif à venir

Enseignement de spécialité : éducation physique, pratiques et cultures sportives

Le programme d’enseignement de spécialité d’éducation physique, pratiques et culture sportives pour les classes de première et terminale de la voie générale s’adresse à tous les lycéens ayant une vraie attirance pour les activités physiques sportives et artistiques.

Notre année 2021-2022 s’articule autour du thème de la montagne. Les élèves réalisent un cycle escalade, participent à un festival de montagne et travaillent avec un auteur spécialisé dans les récits de montagne.

En articulant des contributions pratiques et théoriques, cet enseignement offre à chaque élève une formation lui permettant d’envisager diverses orientations dans l’enseignement supérieur. Pour cela des rencontres sont organisées tout au long de l’année avec des étudiants de Staps, des kinés, des préparateurs physique, des analystes vidéo.

Les étudiants seront amenés durant ces deux années à améliorer leur niveau de compétence dans plusieurs APSA (activités physiques, sportives et artistiques). Nous avons donc choisi de faire découvrir de nouvelles APSA : escalade, hand-ball, natation et musculation. Les élèves développeront un regard critique par les apports théoriques sur leur pratique et celles des autres. Ils mobiliseront leurs connaissances pour construire une argumentation écrite et orale sur des problématiques relatives à la culture sportive. Pour cela des apports théoriques seront donnés sur les grands débats du sport dans la société française. Les étudiants mettront en œuvre, dans un dernier temps, des projets relatifs aux APSA. Nous organiserons une semaine en montagne au mois de février pour découvrir le ski de randonnée, la nivologie et la sécurité en montagne, les raquettes, la cascade de glace.

C’est un engagement tout au long de ces deux années, afin de murir un projet d’orientation solide, s’ouvrir à des connaissances nouvelles et préparer son bac.

Sur l’académie du Rhône, le lycée St Louis-St Bruno sera le seul établissement privé à proposer cette spécialité avec trois établissements publics (Bourg-en-Bresse, St Chamont, Villefranche/Saône) à partir de la rentrée 2021.

  • en première, cet enseignement de spécialité « Éducation physique, pratiques et cultures sportives » doit être combiné avec deux autres spécialités.
Enseignement de spécialité : histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques

Cet enseignement de spécialité donne aux élèves des clés de compréhension du monde passé et contemporain sur le plan des relations sociales, politiques, économiques et culturelles.

Le programme de première est décliné en cinq grands thèmes :

  • “Comprendre un régime politique : la démocratie”,
  • “Analyser les dynamiques des puissances internationales”,
  • Étudier les divisions politiques du monde“,
  • “S’informer : un regard critique sur les sources et les modes de communication”
  • “Analyser les relations entre les États et les religions”.

Téléchargez les programmes :

Débouchés POST BAC :

  • Journalisme
  • Écoles de commerce
  • Science Po
  • Relations internationales …

 

Enseignement de spécialité : Anglais Monde Contemporain

Cet enseignement a pour premier objectif d’augmenter l’exposition des élèves à la langue étudiée, de sorte qu’ils parviennent progressivement à une maîtrise assurée de la langue et à une bonne compréhension du monde anglophone et de son inscription dans le monde contemporain.

Le travail de la langue et sur la langue, effectué en situation et sur un mode intégratif, est au cœur de cet enseignement. Il prend appui sur une grande variété de supports (presse écrite et audiovisuelle, discours, films, sites d’information en ligne, documents iconographiques, cartographiques, statistiques, etc.) en lien avec l’actualité du monde anglophone. La langue écrite et orale est travaillée sous tous ses aspects (lexique, grammaire, phonologie) et dans toutes les activités langagières (réception, production et interaction) afin que les élèves soient entraînés à communiquer et puissent approfondir, de manière nuancée, leurs connaissances, et développer leurs compétences.

Développer les compétences communicationnelles

Un des principaux objectifs de l’enseignement de spécialité est de développer les compétences communicationnelles des élèves à travers la pratique des activités langagières et la consolidation des compétences linguistiques.

Une attention particulière est portée à la communication orale (compréhension, expression, interaction), même si la communication écrite demeure un enjeu important en lien avec la communication orale elle-même « Activités langagières » et « Compétences linguistiques »). Par compétences communicationnelles, on entend les activités langagières de réception, de production et d’interaction ainsi que les compétences oratoires. L’aisance dans la prise de parole (exposé, débat, négociation, médiation, échange informel) sera un objectif privilégié de cet enseignement.

Développer le goût de lire

L’ enseignement de spécialité vise à favoriser le goût de lire en langue vivante des documents ou extraits de documents de tous ordres (articles de presse, discours, essais, dossiers journalistiques, rapports d’enquête, œuvres de fiction, etc.) et, en guidant les élèves dans ces lectures, à leur proposer une entrée dans les réalités et les problématiques contemporaines des pays anglophones.

Les thématiques de la classe de Première

  • « Savoirs, création, innovation »
  • « Représentations
Enseignement de spécialité : humanités, littérature et philosophie

L’enseignement de spécialité d’humanités, littérature et philosophie vise à procurer aux élèves de première et de terminale une solide formation générale dans le domaine des lettres, de la philosophie et des sciences humaines.

Réunissant des disciplines à la fois différentes et fortement liées, il leur propose une approche nouvelle de grandes questions de culture et une initiation à une réflexion personnelle sur ces questions, nourrie par la rencontre et la fréquentation d’œuvres d’intérêt majeur.

Il développe l’ensemble des compétences relatives à la lecture, à l’interprétation des œuvres et des textes, à l’expression et à l’analyse de problèmes et d’objets complexes.
Comme tous les enseignements, cette spécialité contribue au développement des compétences orales à travers notamment la pratique de l’argumentation.

Programme de la spécialité humanités, littérature et philosophie (HLP)

Les contenus d’enseignement se répartissent en quatre semestres, chacun centré sur une grande dimension de la culture humaniste, donc sur l’un des objets des études rassemblées sous le nom d’humanités. Ce sont :

1) la parole, ses pouvoirs, ses fonctions et ses usages ;
2) les diverses manières de se représenter le monde et de comprendre les sociétés humaines ;
3) la relation des êtres humains à eux-mêmes et la question du moi ;
4) l’interrogation de l’Humanité sur son histoire, sur ses expériences caractéristiques et sur son devenir.

L’approche de ces questions s’effectue, pour chaque semestre, en relation privilégiée avec une période distincte dans l’histoire de la culture :

1) de l’Antiquité à l’Âge classique ;
2) Renaissance, Âge classique, Lumières ;
3) du romantisme au XXe siècle ;
4) époque contemporaine (XXe – XXIe siècles)

Téléchargez les programmes :

 

Enseignement de spécialité : mathématiques

L’enseignement de spécialité de mathématiques permet aux élèves de renforcer et d’approfondir l’étude des thèmes suivants : « Algèbre », « Analyse », « Géométrie », « Probabilités et statistique » et « Algorithmique et programmation ».

Cet enseignement s’ouvre à l’histoire des mathématiques pour expliquer l’émergence et l’évolution des notions et permet aux élèves d’accéder à l’abstraction et de consolider la maîtrise du calcul algébrique. L’utilisation de logiciels, d’outils de représentation, de simulation et de programmation favorise l’expérimentation et la mise en situation.

Les interactions avec d’autres enseignements de spécialité tels que physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’ingénieur, sciences économiques et sociales sont valorisées.

 

Enseignement de spécialité : physique-chimie

La spécialité est intégrée dans une formation scientifique généraliste conçue pour préparer à des études supérieures longues (bac +5, niveau master et plus, écoles supérieures d’ingénieurs).

La formation en physique chimie s’appuie sur plusieurs champs de compétences à développer :
● s’approprier et maîtriser en situation des observations, des phénomènes et des interprétations avec le langage scientifique adapté
● une bonne aptitude à la conceptualisation et modélisation
● du goût pour l’expérimentation et la pratique expérimentale
● de la curiosité et de l’esprit critique avec du bon sens (intuitif et déductif en situation)

Dans les nouveaux programmes :
● L’activité de modélisation (mathématique et logicielle) est centrale dans la construction des savoirs et leur exploitation scientifique.
● Cette activité est alors intimement liée à la pratique expérimentale et à l’utilisation d’outils numériques (EXAO, tableur, programmation en Python).

L’enseignement de spécialité de physique-chimie propose aux élèves de découvrir des notions en liens avec les thèmes :

  • “Organisation et transformations de la matière”,
  • “Mouvement et interactions”,
  • “L’énergie : conversions et transferts” et “Ondes et signaux”.

Les domaines d’application choisis (« Le son et sa perception », « Vision et images », « Synthèse de molécules naturelles », etc.) donnent à l’élève une image concrète, vivante et moderne de la physique et de la chimie.

Les qualités attendues pour réussir sont :
● la capacité à exprimer clairement et simplement des idées dans un langage précis et maîtrisé (français et maths)
● des savoirs fondamentaux bien maîtrisés
● des qualités de synthèse pour retenir et cerner l’essentiel dans les données , documents et connaissances à mettre en oeuvre et exploiter
● une grande rigueur et précision avec de l’application dans son travail
● de la curiosité et de l’esprit d’analyse avec un questionnement cerné
● une bonne concentration, écoute et prise de notes en cours

Cet enseignement accorde une place importante à l’expérimentation et redonne toute leur place à la modélisation et à la formulation mathématique des lois physiques.

Choix des spécialités associées :
  • en première : Physique chimie + maths (obligatoire !)
  • en terminale, au choix :
    Physique chimie + SVT + maths complémentaires (santé, médecine, prépas BCPST)
    Physique chimie + maths spécialité (+ maths expertes) (école d’ingénieurs , classes préparatoires scientifiques)

ATTENTION en première et en terminale, très difficile pour ne pas dire impossible de suivre la spécialité physique chimie sans les maths !

 

 

Enseignement de spécialité : Sciences de la vie et de la Terre

L’enseignement de spécialité Sciences de la vie et de la Terre propose aux élèves d’approfondir des notions en liens avec les thèmes suivant : « La Terre, la vie et l’organisation du vivant », « Les enjeux planétaires contemporains » et « Le corps humain et la santé ».

Le programme développe chez l’élève des compétences fondamentales telles que l’observation, l’expérimentation, la modélisation, l’analyse, l’argumentation, etc., indispensables à la poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur.

Cette spécialité propose également à l’élève une meilleure compréhension du fonctionnement de son organisme, une approche réfléchie des enjeux de santé publique et une réflexion éthique et civique sur la société et l’environnement.

La spécialité Sciences de la vie et de la terre s’appuie sur des connaissances de physique-chimie, mathématiques et informatique acquises lors des précédentes années et les remobilise dans des contextes où l’élève en découvre d’autres applications.

Enseignement de spécialité : Sciences économiques et sociales

L’enseignement de spécialité Sciences économiques et sociales renforce et approfondit la maîtrise par les élèves des concepts, méthodes et problématiques essentiels de la science économique, de la sociologie et de la science politique.

Il éclaire les grands enjeux économiques, sociaux et politiques des sociétés contemporaines.

En renforçant les approches microéconomiques nécessaires pour comprendre les fondamentaux de l’économie et en proposant une approche pluridisciplinaire qui s’appuie notamment sur les sciences sociales, cet enseignement contribue à l’amélioration de la culture économique et sociologique des lycéens.

Voie technologique - Sciences de gestion et numérique

Cet enseignement apporte aux élèves les repères d’une compréhension des principes généraux de gestion des organisations quelle que soit leur nature, avant tout approfondissement des notions propres à chaque enseignement spécifique : ressources humaines et communication, gestion et finance, mercatique (marketing), systèmes d’information de gestion.

L’ élève acquiert un corpus de connaissances qui seront approfondies en terminale. Une fois qu’il aura maitrisé les concepts et mécanismes de base des sciences de gestion en première, il pourra les appréhender dans toute leur complexité et leur technicité dans les enseignements de terminale.

L’ enseignement de sciences de gestion et numérique et l’ enseignement de management sont étroitement liés. Toute décision de gestion ne trouve en effet son sens qu’en référence à une pratique managériale bien identifiée, dans un contexte organisationnel qu’il est nécessaire de comprendre. C’ est pourquoi les progressions respectives de ces enseignements doivent être articulées, dans le cadre d’une réflexion commune et intégrée.

Voie technologique - Management

Le programme s’appuie sur le constat que toute personne, dans un cadre privé ou professionnel, rencontre des organisations de formes très différentes : être éclairé sur leur fonctionnement toujours plus complexe devient donc essentiel.

L’ enseignement de management vise à donner aux élèves de première ayant choisi la série Sciences et technologies du management et de la gestion une introduction au fonctionnement des entreprises, des organisations publiques et des associations. Il apporte aux élèves un regard distancié sur ces organisations en développant progressivement leur sens critique par l’analyse des concepts et des pratiques de management qui s’y développent.

Le management contribue aussi à la formation civique en permettant à chaque élève de mieux saisir les enjeux sociétaux des organisations auxquelles il est et sera quotidiennement confronté.

Le management est le gouvernement des organisations. Il consiste à gérer une production collective en tenant compte d’une multitude de contraintes (financières, humaines, juridiques, environnementale etc.). Il a une dimension stratégique – la définition des buts de l’organisation – et une dimension éthique, notamment à travers la responsabilité sociétale des entreprises et une exigence de transparence.

L’ enseignement du management et celui des sciences de gestion et numérique doivent également être mis en relation avec le programme de droit et d’économie, qui décrit les cadres dans lesquels évoluent les organisations. De même doit-il mobiliser l’approche historique, vecteur de développement de l’esprit critique. Il offre ainsi à chaque élève un cadre de référence qui l’aide à construire son projet professionnel et favorise la poursuite d’études dans le domaine des sciences de gestion.

  •  Thème 1 :  « À la rencontre du management des organisations »
  •  Thème 2 : « Le management stratégique : du diagnostic à la fixation des objectifs »
  •  Thème 3 : « Les choix stratégiques des organisations »
Voie technologique - Droit et économie

L’ enseignement du droit et de l’économie est essentiel dans la formation des élèves de la série Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG). Il poursuit deux objectifs :

  • former des citoyens conscients des règles et des mécanismes juridiques qui régissent le fonctionnement de la société et les rapports entre les personnes ainsi que les enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés à la croissance et au développement ;
  • favoriser des poursuites d’études après le baccalauréat où ces disciplines et les méthodologies qu’elles supposent, occupent une place importante. Le droit et l’économie sont des disciplines exigeantes qui reposent sur l’analyse de documents complexes (arrêts, données statistiques, articles scientifiques ou d’auteurs, etc.) et nécessitent un travail personnel important. Ils développent les compétences méthodologiques des élèves, leurs capacités d’analyse, de synthèse, d’écoute et de dialogue.

Cet enseignement contribue au développement des compétences orales à travers notamment la pratique de l’argumentation. Celle-ci conduit à préciser sa pensée et à expliciter son raisonnement de manière à convaincre

 

Programme de droit :

  • Thème 1 : Qu’est-ce que le droit ?
  • Thème 2 : Comment le droit permet-il de régler un litige ?
  • Thème 3 : Qui peut faire valoir ses droits ?
  • Thème 4 : Quels sont les droits reconnus aux personnes ?

 

Programme d’économie

  • Thème 1 : Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels ?
  • Thème 2 : Comment la richesse se crée-t-elle et se répartit-elle ?
  • Thème 3 : Comment les ménages décident-ils d’affecter leur revenu ?
  • Thème 4 : Quels modes de financement de l’activité économique ?
  • Thème 5 : Les marchés des biens et services sont-ils concurrentiels ?