[Lycée St Louis - St Bruno] SECTION EUROPÉENNE ALLEMAND
Accueil du siteLES LANGUES AU LYCÉE
SECTION EUROPÉENNE ALLEMAND
SECTION EUROPÉENNE ALLEMAND
Dernière mise à jour :
mardi 13 juin 2017
   
Section européenne allemand DNL mathématiques

En février 2016, le rectorat a validé le maintien d’une section bi-langue allemand au Centre scolaire St Louis - St Bruno, depuis l’école primaire en passant par le collège, jusqu’au lycée.

L’ouverture internationale de nos économies nous oblige à considérer la place des langues dans nos enseignements, comme souhaité dans notre projet pédagogique.

Nous avons choisi de proposer une Section Européenne Allemand plutôt qu’une autre langue plus courante pour plusieurs raisons :

  1. L’Allemagne est la troisième puissance économique mondiale, le premier exportateur mondial, le premier client et le premier fournisseur de la France. 1400 filiales françaises sont implantées en Allemagne, 2200 filiales allemandes sont implantées en France ;
  2. D’après le Ministère du Commerce, professionnellement, même si 39 %¨des actifs occupés ont besoin de l’anglais, 35% doivent comprendre et parler l’allemand contre 8 % pour l’espagnol ;
  3. Nous nous devions de proposer une suite logique aux élèves et aux familles qui ont fait confiance à la section bilangue Anglais - Allemand de notre collège.

Cette section permet de :

  • Renforcer le niveau de langue allemande par la pratique, notamment dans une discipline autre que les langues vivantes (Discipline Non Linguistique ou DNL) ;
  • Faire acquérir une connaissance plus approfondie des pays germanophones avec le professeur de langue vivante et celui de la DNL ;
  • Accroître la possibilité d’obtenir la Certification en allemand ;
  • Obtenir une mention européenne au baccalauréat. Il faut obtenir 12/20 à l’épreuve d’allemand du baccalauréat et au moins 10/20 en DNL, ce qui est tout à fait accessible. Cette mention est un réel atout sur un Curriculum Vitae.
  • Ouvrir nos élèves à une dimension linguistique scolairement et professionnellement rentable. Nous avons choisi de proposer les mathématiques en DNL.

La Section Européenne Allemand du Lycée Saint Louis - Saint Bruno a été ouverte en septembre 2009. Elle concerne tous les élèves de la seconde à la terminale. Ces élèves section européenne allemand suivent :

  • Les enseignements obligatoires classiques, dont les mathématiques (4 heures), effectués en français ;
  • Deux heures supplémentaires de mathématiques en allemand. L’enseignant aborde des notions mathématiques, des exercices, vus en enseignement obligatoire de mathématiques, en langue allemande.

Les élèves de la Section Européenne Allemand peuvent mieux profiter de la présence d’élèves allemands au sein du lycée. Ces jeunes originaires de Munich sont accueilis en famille la semaine et le week-end. Cela permet un échange mutuel linguistique et culturel. Vous pouvez d’ailleurs devenir famille d’accueil pour la semaine, le week-end ou les deux, si l’aventure vous tente. Rapprochez-vous de Mme Langlois, qui s’occupe de l’accueil et du placement dans les familles, des lycéens étrangers.

Témoignages de Sebastian Fey, élève allemand en immersion en classe de première au lycée pendant 6 semaines (janvier, février 2016) et accueilli successivement par deux familles d’élèves du lycée :

"Mes expériences en France
J’avais six semaines pour faire la connaissance avec la culture française et la vie quotidienne. On remarque que nous sommes voisins mais on peut voir aussi beaucoup des petites différences. À mon avis il existe une grande différence entre les deux systèmes scolaires et j’avais l’impression que les élèves français doivent étudier beaucoup plus.
Une autre différence est le fait que le repas et le vin sont très importants en France, mais pas la bière. Dans ce périmètre nous sommes presque le contraire.
Une grande surprise pour moi était qu’on joue au rugby parce que en Allemagne est ce sport pas très connu.
J’ai fait beaucoup des belles visites et des belles expériences. J’ai visité le Part Dieu ce qui était intéressant car nous n’avons pas les centres commerciales. Une autre chose que nous n’avons pas à Munich est une vieille ville qui est magnifique à Lyon.
J’avais la possibilité de connaître la bonne cuisine française qui est connu dans le monde et maintenant je sais pourquoi.
Un moment fort était une confirmation avec un cardinal et ma visite d’une conférence de Pierre Rosanvallon.
En effet chaque jour était un moment fort."
Sebastian Fey


PDF - 477.7 ko
Lisa chez la famille Pallanchard